Planète

Par flocondetoile
Adhérent

Drupal 8, Mettez des couleurs dans votre thème !

Bombes de graffiti

Nous allons voir dans ce billet comment intégrer le module Color dans un thème Drupal 8 personnalisé afin de permettre à l'administrateur d'un site drupal 8 de modifier les couleurs de son thème directement depuis le backoffice, à l'instar de ce que propose le thème par défaut Bartik. Nous verrons également comment personnaliser le module Color pour compléter / modifier les propriétés par défaut et en rajouter de nouvelles.

Thème 
Drupal 8
Theming

Par flocondetoile
Adhérent

Installer Drupal 8 en 6 étapes

Nuage

A quelques jours de la sortie officielle de Drupal 8, découvrons comment installer Drupal 8 en quelques secondes sur un serveur. Drupal 8 dispose d'une architecture radicalement différente de Drupal 7 et nécessite un certain nombre de composants au niveau du serveur pour faciliter son installation, son administration, sa maintenance et son développement.

Passons en revue, dans ce billet de synthèse, les différentes étapes pour configurer son serveur et pouvoir ainsi installer et maintenir Drupal 8 en quelques lignes de commandes et une poignée de secondes. Les exemples donnés ci-après sont exécutés sur une Debian 8 (Jessie) mais peuvent s'appliquer sur toute autre distribution Linux.

Thème 
Drupal 8
Debian
Serveur

Par ftorregrosa
Adhérent
Florent Torregrosa

Migration de Drupal 7 à Drupal 8

Afin de faire l'expérience d'une migration de contenus et autres entités d'un site Drupal 7 à un site Drupal 8, j'ai créé un module de migration pour mon site.

Le développement a été fait en deux étapes, la première sur fin mai/début juin 2015 et la seconde début octobre 2015.

Voici un retour d'expérience dessus.

Introduction et pré-requis

C'est grâce à un article sur le blog de metaltoad que j'ai initié le module : http://www.metaltoad.com/blog/migrating-content-drupal-8

Par admin

Fêtons la sortie de Drupal 8

Le 19 novembre prochain, dans le monde entier, la communauté (dans son sens large) se regroupera pour fêter la sortie de la nouvelle version de Drupal !
Dans toute la France aussi, les groupes locaux vont proposer des événements. Restez connectés sur http://www.meetup.com/fr/drupal-france-francophonie et sur twitter pour suivre siuvre les soirées. En attendant, réservez votre 19 novembre !

Vous souhaitez organiser un événement ? Contactez le bureau pour en savoir plus.

En page d'accueil : 
Version de Drupal : 
Par admin

Open Source Summit 2015

Open Source Summit est la fusion de 2 événements (Solutions linux et l'Open world forum) et se déroulera le 18 et 19 novembre 2015 au DOCK PULLMANN à La Plaine St-Denis (Paris)

logo open source summit

Ces 2 anciens événements, l'association Drupal France et Francophonie (DrupalFR) était présent et c'est dans la logique que nous serons présent.

Ce rendez-vous se découpe de différentes manières, avec des conférences, des ateliers, et une partie exposition. Le dernier espace sera coupé en 2 parties avec une partie professionnel et une autre partie village associatif.

L'Association Drupal France et Francophonie (DRUPALFR) sera dans la partie village associatif et recherche des bonnes volontés pour venir nous aider à tenir le stand pour parler de Drupal et aussi venir nous voir.

  • Si vous souhaitez venir nous rendre visite, vous serez les bienvenus.
  • Si vous voulez tenir le stand avec moi, nous mettons à disposition un Doodle si vous souhaitez venir nous aider (par demi journée)

Formulaire de présence :
http://doodle.com/poll/iz7veniub9wsdhw8

Horaire du salon

  • Mercredi 18 novembre : 9h00-19h00
  • Jeudi 19 novembre: 9h00-18h00

Lieu du salon

DOCK PULLMANN
50, av. du Président Wilson
93200 La Plaine St-Denis

Pour venir : http://www.opensourcesummit.paris/Informations+pratiques_154_160.html

Demander un badge pour entrée http://www.opensourcesummit.paris/preinscription_3559_p.html

Responsable et contact pour le stand : Christophe Villeneuve

Plus nous serons nombreux, moins de temps vous serez bloqué.

Par flocondetoile
Adhérent

Sortie de Drupal 8 le 19 novembre 2015

Feu d'artifice

C'est officiel. Drupal 8 sera disponible dans les bacs le 19 novembre 2015. Chauffez les tuyaux.

Si nous avions pu, il y a déjà quelques années, présenter toutes les nouveautés introduites dans Drupal 8 (cf. Sous le capot de Drupal 8), faisons un rapide tour de synthèse sur les éléments clés de cette nouvelle version majeure.

Thème 
Drupal 8

Par Marc Delnatte
Akabia

Développer avec Drupal 8

Drupal 8, CMS à destination des développeurs d'interfaces graphiques
Souhaitez-vous adopter rapidement l'outil Drupal 8 ?

Alors n'hésitez plus ! Plus de 400 sites reposent sur cet outil. Manhattan Associates est l'une de ces sociétés qui ont fait confiance à Drupal 8 dès sa sortie. Nous allons relater pourquoi cette société prit cette décision et pourquoi elle est aujourd'hui satisfaite.

Par Marc Delnatte
Akabia

Démarrer avec Drupal 8

Comment démarrer avec Drupal8
Un développeur extrêmement familier de Drupal 7 nous fait part de son expérience de mise en œuvre de drupal 8, sur la base de la Release Candidate 1 qui vient tout juste de sortir le 7 octobre 2015. Ce jalon majeur de Drupal 8 intègre la correction aux bugs critiques jusqu'à présent détectés.

Par anavarre

DrupalFacile a 5 ans !

Cela paraît à peine croyable mais DrupalFacile vient de fêter ses 5 ans ! Le temps passe vite, et Drupal 7 qui était alors la nouvelle version à venir que tout le monde attendait est désormais installé un peu partout en production. La bonne nouvelle pour fêter cet anniversaire est que DrupalFacile revient pour vous apprendre Drupal 8 !

Par anavarre

Et si on changeait le format de DrupalFacile pour Drupal 8 ?

Je reçois plusieurs fois par semaine des e-mails de drupalistes impatients de pouvoir apprendre Drupal 8 et surtout inquiets de savoir si DrupalFacile va continuer à exister ou pas. La réponse est oui ! Mais probablement pas sous la forme de vidéos, car je n'ai plus assez de temps à consacrer à ce mode d'apprentissage pour l'instant. Plutôt que de ne rien poster pendant des mois et des mois, je me disais qu'en changeant le format et en adoptant un mode plus 'agile' on pourrait peut-être faire revivre le site et surtout aborder Drupal 8 !

Par admin

Drupal 8 RC1 est disponible !

La Release Candidate 1 de Drupal 8.0.0 vient de sortir le 7 octobre 2015. Il ne s'agit pas de la version stable mais d'un jalon majeur dans son cycle de développement. Et il est temps de commencer à profiter des très nombreuses améliorations qu'introduit Drupal 8.

La sortie de la Release Candidate 1 signifie que :

  • Il n'y a plus de bug critique identifié par les tests déjà réalisés à ce stade.
  • Vous êtes invité à tester Drupal 8 pour élargir le nombre de cas d'utilisation testés, et remonter un maximum de retours d'expérience, et de bugs qui pourront être résolus avant la sortie de la version stable.
  • Si vous maintenez des modules ou thèmes contributifs, n'attendez plus pour les porter sur Drupal 8 pour que la solution soit la plus complète à sa sortie. Sinon, suivez l'avancement des portages.
  • Plus de 3 200 contributeurs ont apporté leur pierre dans Drupal 8, et ce n'est pas fini.
  • Les RC ne sont pas prêtes pour la mise en production par le plus grand nombre, mais avec un équipe technique Drupal adaptée, vous pouvez commencer à développer votre site sous D8, surtout s'il ne doit être mis en ligne qu'à la sortie de la version stable.
  • Les chemins de migration depuis Drupal 6 et 7 sont encore expérimentaux et vos tests participeront à les finaliser.
En page d'accueil : 
Par Artusamak
Julien Dubois

Importer vos traductions personnalisées

Importer vos traductions personnalisées
ven, 02/10/2015 - 14:33
Artusamak

Un billet rapide pour faire office de mémo, je vous partage une portion de code qui permet de d'importer vos traductions personnalisées au sein du projet. Il arrive que vous ayez des chaînes qui ne viennent pas de localize et que vous devez traduire. Vous aurez donc besoin d'un .po personnalisé, voici comment en importer un ou en réimporter un depuis un hook_update_N(). A noter que le fichier est versionné et est stocké dans sites/all/translations/monprojet.fr.po.

<?php
/**
 * Import translations.
 */
function monmodule_update_7063() {
  // Import our custom translations that are not exposed anywhere.
  $po_file_name = DRUPAL_ROOT . '/sites/all/translations/monprojet.fr.po';

  // Check if we already have that file.
  $q = db_select('file_managed', 'f');
  $q->fields('f', array('fid', 'uri'));
  $q->condition('f.uri', $po_file_name, '=');
  $file = $q->execute()->fetchAssoc();
  if ($file) {
    $file = file_load($file['fid']);
  }
  // Otherwise, create a new one.
  else {
    $file = new stdClass();
    $file->fid = NULL;
    $file->original = NULL;
    $file->status   = FILE_STATUS_PERMANENT;
    $file->uri = $po_file_name;
    file_save($file);
  }
  _locale_import_po($file, 'fr', LOCALE_IMPORT_OVERWRITE, 'default');
}
?>
Catégorie
Par Artusamak
Julien Dubois

Drupal Sprint Soleil 2015

Drupal Sprint Soleil 2015
mar, 29/09/2015 - 19:00
DuaelFr

FLogo Drupal FRort d'une première petite expérience de mentor lors du HappyDay de juin et en réponse à une demande récurrente du groupe local de Montpellier j'ai organisé mon second sprint le samedi 22 août.

Grâce au soutien de l'association Drupal France et Francophonie et au généreux accueil de Christophe, j'ai pu organiser cette journée incluant des viennoiseries et le repas du midi sans demander aucune participation aux personnes ayant pris sur leur temps libre pour venir contribuer.

Préparation

Organiser un sprint n'est pas très différent de l'organisation d'un autre événement du point de vue logistique si ce n'est qu'il faut faire attention aux problématiques liées à la connexion Internet. Ayant pour cette fois envie de nous retrouver dans un espace moins formel et plus bucolique, nous avons accepté avec plaisir l'invitation de Christophe au milieu des vignes, près de sa piscine et de son barbecue, tous les ingrédients d'une journée réussie.

D'un point de vue animation c'est une autre histoire. Heureusement, la communauté Drupal a déjà produit pas mal de documentation à ce sujet et j'ai pu m'appuyer sur l'expérience de mentors expérimentés comme xjm ou YesCT.

L'objet du sprint n'étant pas fixé, un rapide sondage des intentions de chacun des participants une dizaine de jours en amont a donné les résultats suivants :

  • Reproduire/Confirmer des issues : 9 oui
  • Créer un patch pour résoudre une issue : 6 oui + 1 peut-être
  • Faire des tests d'accessibilité : 5 oui + 2 peut-être
  • Créer un patch pour améliorer les tests : 4 oui + 0 peut-être
  • Traduire des chaînes du cœur : 3 oui + 4 peut-être
  • Nettoyer/Trier/Améliorer des issues : 3 oui + 2 peut-être

Participants

Photo des participants décrite ci-après

Malgré la taille réduite de notre groupe local 8 participants ont répondu à l'appel de la piscine contribution. Dans le sens des aiguilles d'une montre nous avons :

Programme de la journée

Après avoir résolu les traditionnels problèmes de connectivité, avoir brossé rapidement le programme de la journée et avoir fait un tour de table des présentations, nous avons pu rentrer dans le vif du sujet.

Conformément aux résultats du sondage préliminaire et aux bonnes pratiques de la communauté, nous avons donc souhaité commencer par une phase de vérification (review) des correctifs en attente de validation dans le cœur de Drupal 8. Les participants devaient se regrouper en 3 groupes, choisir un rapport de bug en attente de vérification, tenter de reproduire le problème sur la dernière version et vérifier que le patch proposé résolve le problème en respectant les standards de code. Outre le fait de faire connaître à tous le processus d'évolution des rapports de bug dans le cœur, l'objectif était de s'assurer que tout le monde disposait d'un environnement lui permettant d'installer Drupal 8.

Malgré le fait que deux des trois groupes aient eu des problèmes d'environnement à résoudre, tous ont au moins réussi à vérifier un rapport.

aria-expanded="true" added twice

Participants : Celou, Nicolas, Romain
Lien : https://www.drupal.org/node/2548309

Ce rapport concernait un attribut HTML aria en double sur certains onglets repliables dans des conditions obscures. Les échanges sur ce ticket semblant indiquer la nécessité d'utiliser des modules contribués pour reproduire le bug ils ont d'abord essayé de voir s'il était possible de reproduire le bug sans le module en question. N'y parvenant pas ils ont fait l'essai avec les modules, sans plus de succès. Ils ont donc laissé un commentaire pour indiquer l'état de leur vérification et ont choisi de chercher un deuxième rapport sur lequel travailler.

À cette heure, les auteurs originaux n'ont toujours pas répondu et le problème est toujours impossible à reprodruire..

Telephone Link fied formatter breaks Drupal with 5 digits or less in the number

Participants : Alexandre, Felip, Patrick
Lien : https://www.drupal.org/node/2484693

Ce rapport a donné beaucoup de fil à retordre à ce groupe car il s'est avéré beaucoup plus technique que prévu et car la solution proposée semblait illogique. Le problème est que lorsqu'on utilise un champ de type "Numéro de téléphone" sur une entité et qu'on saisit un numéro de téléphone à 5 chiffres ou moins, une erreur fatale est levée à l'affichage. Au lieu de comprendre et corriger le problème à la source, la solution proposée par le patch en attente de validation était de ne pas autoriser les numéros de téléphones ayant moins de 5 chiffres. Le problème est que cela exclut donc de ce champ tous les numéros courts, les numéros liés aux services d'urgences ou encore les numéros de postes internes en entreprise. Après investigation, le groupe a découvert que le problème était lié à un fonctionnement étrange de la fonction parse_url() de PHP qui considère qu'une URL de type "tel:1234" est en fait une URL utilisant le protocole "http" pointant vers le domaine "tel" et le port "1234" au lieu du protocole "tel" pointant vers le numéro "1234".

Ce rapport a énormément évolué durant la DrupalCon de Barcelone et a donné lieu à l'ouverture d'autres rapports complémentaires. Cependant, ce bug est toujours en attente d'être résolu.

Default row classes are not added when using the table style plugin

Participants : Michel-Ange, Christophe
Lien : https://www.drupal.org/node/2474491

Il s'agit ici d'un problème lié au fait que Views dispose d'une option pour ajouter des classes CSS à ses éléments de liste afin d'en faciliter la mise en forme. Or, dans certains cas, même lorsque l'option est activée les classes ne sont pas ajoutées. Une décision ayant été prise de ne plus ajouter ces classes CSS au niveau du cœur, la question s'est posée de savoir s'il ne vallait mieux pas que Views suive le mouvement en retirant totalement cette possibilité. Lors de leur vérification, Michel-Ange et Christophe ont découvert que le problème était plus large qu'annoncé dans le rapport. Ils ont donc procédé à des tests en profondeur afin de donner à leurs successeurs une vision la plus complète possible de la situation.

À ce jour, ce rapport n'a pas évolué. Il sera donc probablement reporté à la prochaine version du cœur.

Update ProjectInfo class to not use 'disabled'

Participants : Edouard
Lien : https://www.drupal.org/node/2553909

Simple en apparence, ce rapport demande le remplacement du mot "disabled" par le mot "uninstalled" dans tout le cœur puisqu'il n'est plus désormais possible de désactiver un module sans le désinstaller. Le patch proposé ne s'appliquant plus en premier lieu, il a fallu demander à son auteur de le mettre à jour. Une fois le nouveau patch envoyé, certaines phrases qu'il contenait n'étaient toujours pas correctes car elles dépassaient la limite de 80 caractères de long ou contenaient des petites erreurs de copier-coller.

Le rapport n'a pas beaucoup bougé depuis le sprint. Il contient toujours un petit reste à faire pour éliminer totalement le mot "disabled" du cœur.

Log message in Drupal\rest\Plugin\rest\resource\EntityResource::patch() missing Entity ID

Participants : Romain, Celou, Nicolas
Lien : https://www.drupal.org/node/2554873

Sous des apparences vraiment simplistes car le patch proposé ne change qu'une seule ligne de code, ce rapport s'est avéré complexe à vérifier. En effet, du fait que le problème rencontré n'apparaisse que lors d'une requête PATCH, il a fallu que nos vérificateurs comprennent comment envoyer ce type de requête et où, le rapport n'étant pas très explicite à ce sujet. Après plusieurs dizaines de minutes à essayer de comprendre comment envoyer la requête et sous quelle forme ils devaient le faire, ils ont finalement réussi à obtenir l'erreur indiquée et à vérifier que le patch corrigeait bien le problème.

Quelques jours plus tard, le correctif a été appliqué au cœur par alexpott. Malheureusement, Romain, Celou et Nicolas n'ont pas reçu d'attribution car leur message ne reflétait pas la complexité du test qu'ils ont eu à effectuer. Une façon de faire, que j'aurais dû leur expliquer, aurait été de mettre à jour le rapport afin d'indiquer les étapes pour reproduire le problème.

Une pause bien méritée

Une fois encore, merci à Christophe et l'association Drupal France et Francophonie pour nous avoir permis de profiter du cadre et des grillades afin de relâcher un peu la pression entre deux rapports de bugs.

Photos de la pause. Barbecue, repas et piscine.

Conclusion

À l'issue de cette journée, malgré les retours positifs des participants, je me sentais un peu frustré de ne pas avoir réussi à transmettre plus d'informations. J'avais en effet le sentiment que j'aurais pu expliquer certaines choses différemment ou plus en profondeur. Quelques jours plus tard, lorsque le patch vérifié par Romain, Celou et Nicolas a été commité, ce sentiment s'est renforcé car je n'avais pas su leur donner les clefs d'une bonne vérification afin d'obtenir une attribution dans le cœur.

Quelques semaines plus tard, de retour de la DrupalCon où j'ai pu en apprendre un peu plus sur le rôle du mentor et sur quelques unes des ficelles qui font la différence auprès des mentorés, mon sentiment de déception s'est effacé pour laisser place à de la motivation. Maintenant j'ai suffisament d'éléments en ma possession pour que le prochain sprint que j'organise soit plus satisfaisant pour tout le monde.

Par admin

Alternatiba Paris 2015

Alternatiba est un grand festival qui se déroulera les 26 et 27 septembre 2015 à Place de la République à Paris sur le thème principal du climat quelques semaines avant la COP21de l'ONU qui se déroulera aussi à Paris (France) sur le climat.

Le samedi 26 septembre 2015 sera le premier jour du festival et proposera principalement des conférences, des tables rondes, des animations pour les enfants et des concerts....

Le Dimanche 27 septembre sera différent avec de nombreux quartiers, dont un sur le numérique avec un village des alternatives. L'association Drupal France et Francophonie aura un stand dans le village des alternatives numérique au coté de nombreuses autres associations (April, Parinux, Framasoft, Mozilla...) pour montrer les solutions alternatives et libres qui existent.

Ce sera l'occasion de voir les nombreuses réalisations, des démonstrations sur le CMS Drupal

Par ailleurs, l'association fait appel à l'ensemble des contributeurs pour venir parler du CMS Drupal et de signaler leurs présences par un commentaire.

Pour en savoir plus :

Par bisonbleu

Comment installer Mailchimp dans un Drupal 7 multilingue

Dans ce bref tutoriel, je vais vous montrer comment configurer Mailchimp 7.x-3.x-dev dans une installation Drupal 7 multilingue et réussir à traduire les étiquettes des champs du formulaire d'abonnement.

Parfois, je constate que développer avec Drupal requiert une stricte méthodologie, voire une recette, pour obtenir les résultats souhaités - et éviter de sombrer dans la névrose. Autrement dit, l'ordre dans lequel on effectue les différentes étapes d'un processus a son importance.

Share page with AddThis
Par Artusamak
Julien Dubois

Drupal et Scrum depuis les tranchées - La rétrospective du sprint

Drupal et Scrum depuis les tranchées - La rétrospective du sprint
jeu, 17/09/2015 - 16:32
Artusamak

Les méthodes agiles étant basées sur un principe d'itérations, chaque cycle se termine dans Scrum par une rétrospective.

Le rituel de la rétrospective est un moment privilégié où tous les acteurs de l'équipe vont se retrouver pour faire le bilan de l'itération qui s'achève, pour y identifier les choses qui ont fonctionné, celles qui n'ont pas marché et identifier des actions à prendre pour s'améliorer. C'est le principe d'amélioration continue.
Ce rituel dure environ 2 heures, je vous conseille de le faire en fin de semaine juste après la démo pour clôre le sprint et enchaîner le lundi d'après sur le suivant. Une rétrospective se prépare, elle suit un format bien précis qui enchaîne ce que l'on pourrait appeler des mini-jeux ou ateliers. Voyons les grandes étapes qui animent une rétrospective.

Le contenu d'une rétrospective de sprint

Ouvrir la rétrospective.

C'est le temps de mise en condition, vous faites brièvement parler chacun(e) pour qu'il/elle se sente en confiance pour s'exprimer librement par la suite.

Exemple : chacun décrit l'humeur dans laquelle il pense que son voisin est. Le voisin confirme ou infirme en deux mots avant de passer au suivant.

Collecter les données.

On va tenter de retracer tout ce qu'il s'est passé pendant le projet en demandant à tout le monde de lister des évènements très précis qu'ils considèrent comme ayant fonctionné ou n'ayant pas marché au cours de l'itération. Chacun ayant sa propre perception, il arrivera que certains mêmes points soient perçus positivement et négativement selon les individus. On se contente de décrire les faits, pas de trouver de solutions et on ne pointe jamais une personne du doigt, on décrit des problèmes. (S'il y a un problème entre 2 personnes dans le groupe, vous devriez le régler hors de l'équipe). Lorsque les thèmes sont affichés, n'hésitez pas à inviter chacun à les lire et à les faire expliciter si les intitulés ne sont pas clairs.

Après avoir listé toutes ces données, il va falloir regrouper les thèmes similaires et faire un choix sur les sujets à aborder. Il ne faut pas tout traiter faute de devoir y passer la journée ! Vous pouvez utiliser le vote par points pour retenir les sujets à explorer. Essayez d'en avoir 3 ou 4 maximum.

Exemple : Chacun a 4 post-its sur lesquels il doit écrire 2 choses qui ont bien fonctionné et 2 qui lui ont posé des problèmes.

Générer les idées.

Maintenant que les sujets à explorer ont été identifiés il est temps de générer les idées. L'objectif est de trouver des actions qui pourront être mises en place pour améliorer la vie de l'équipe et sa vélocité (la stabiliser fonctionne aussi). Je vous rappelle qu'une action doit être mesurable, quantifiable, délimitée dans le temps (voir ce qu'est une action SMART). Un format possible est le binômage par sujet pendant 5 minutes. Chaque personne s'attribue un sujet et en tournant à chaque fois pour que tout le monde ait parlé avec tout le monde vous abordez le sujet en cherchant des pistes d'actions. Pensez à vous laisser du temps pour prendre des notes, cela passe très vite !

Décider des actions.

Des actions ont été trouvées pour tous les thèmes, faites maintenant un débrief et faites un choix sur les actions à retenir. Limitez-vous dans le nombre d'actions que vous allez choisir d'entreprendre. Si elles sont triviales, prenez en plus, si elles sont complexes ou longues, limitez les ou essayez de les découper. L'important étant qu'à la prochaine rétrospective vous puissiez dresser le bilan des actions que vous aurez entrepris et que ces actions auront portées leur fruits. Si ça n'est pas le cas il faudra vous demander pourquoi. Les actions sont à mener par le Scrum master lorsqu'il s'agit d'événements extérieurs à l'équipe (besoin de matériel, demander à réduire les sollicitations pour de la maintenance, etc) et elles sont à mener par l'équipe lorsque cela la concerne directement.

Clore la rétrospective.

Dernière étape pour fermer le chapitre de la rétrospective, faire une petite séquence de clôture où chacun peut indiquer s'il a trouvé le moment qu'il vient de passer utile ou pas. Si c'est le cas tant mieux, si ça n'est pas le cas, il faudra creuser pourquoi. Est ce que les gens s'expriment librement ? Est ce que les actions sont menées d'une fois sur l'autre ? Est ce que les débats ne durent pas trop longtemps ?

Illustration d'une TV sur la plage.

Les clés d'une bonne rétrospective

L'objectif d'une rétrospective est de faire avancer l'équipe dans le bon sens, il est important de rappeler régulièrement ce qui fonctionne pour ne pas penser que tout est noir. Il arrivera que des sujets compliqués soient abordés, c'est le but de l'exercice. Pour que cela puisse se produire, il ne faut pas succomber à la tentation de blâmer des individus. Il faut voir les problèmes d'un point de vue global et chercher à les résoudre en tant qu'équipe. Si les équipiers ne peuvent plus s'exprimer librement il y a un grave problème à résoudre.

La rétrospective ayant lieu à chaque fin de sprint, l'exervice peut vite devenir répétitif. Pour que cela reste efficace et dynamique, vous pouvez varier les exercices de chaque étape. Cela permettra à l'équipe de ne pas se lasser. Attention à ne pas changer à chaque fois pour que les gens puissent avoir des repères ! La bonne nouvelle est qu'il existe un site vous proposant des activités de rétrospectives pour que vous ne soyez jamais à court d'imagination. Changer de format donnera la possibilité à certains de formaliser plus facilement leurs pensées selon les exercices. Le travail d'introspection n'est pas toujours simple à faire.

N'oubliez pas d'annoncer en début de rétrospective le format que vous allez mettre en place et le rappel des règles notamment liées au temps. Tenez la montre et annoncez combien de temps il reste à l'équipe de façon régulière pour ne pas être pris au dépourvus.

A vous de jouer pour organiser vos rétrospectives, n'oubliez pas que comme tous les rituels c'est un moment d'équipe, vous pouvez enchaîner sur un apéro ou un déjeuner avec toute l'équipe pour fêter la fin du cycle. S'il reste du temps dans la dernière journée laissez vos équipes papilloner, elles peuvent se faire des démos de technos, tester des choses. Gardez si possible ce moment de "récréation", vous n'êtes pas à l'abri que de bonnes choses en découlent !

Par juliendubreuil
julien dubreuil
Depuis 2009 maintenant, je développe avec le CMS/CMF Drupal. J’étais à la recherche d’un framework capable de remplacer un projet et je n’ai jamais arrêté de m’en servir depuis ce moment.

6 conseils pour savoir si Drupal est fait pour votre futur projet

Drupal est un très bon outil, il est réputé, modulable et est utilisé par beaucoup d’entreprises et organisations. J’ai eu la chance de participer à beaucoup de projets ces 5 dernières années, et j’ai pu constater à quel point on pouvait en user et en abuser.
La réalisation d’un projet web est un subtil dosage entre les contraintes métiers et les contraintes de l’outil.
La flexibilité de Drupal conduit malheureusement parfois à vouloir trop l’adapter et à le tordre pour répondre au besoin tout en espérant que cela n’aura pas d’impact. Un outil reste un outil, c’est pourquoi dans ce post, j’essaie de vous donner quelques pistes afin que vous puissiez définir si oui ou non Drupal est un bon choix pour votre projet.

Quels sont les besoins métiers que vous devez réaliser ?

Avant de savoir si Drupal est fait pour vous, il est important de comprendre ce qui doit être fait. Trop souvent j’ai vu des entreprises se ruer sur le choix de la technologie avant d’avoir pleinement défini les problèmes à résoudre. Définissez ce que vous avez besoin de faire, ce que votre client veut, les problématiques métiers à résoudre et ce que les utilisateurs finaux attendent.

Le diable se cache dans les détails, ne vous contentez pas simplement d’une petit phrase expliquant ce qui doit être fait. Voici un exemple client que j’ai rencontré : « L’outil doit fournir un système de modération des contenus ». Rien de terrifiant en soi, néanmoins de la simple checkbox, au workflow complexe avec validation et rôle utilisateur, il existe des dizaines de solutions pour implémenter cela. Il est donc important que vous définissiez comment les choses doivent fonctionner et non pas simplement ce qu’elles doivent faire pour pouvoir évaluer si l’outil est adapté.

Est-ce que vous devez faire du E-commerce, Gérer des milliers de contenus, une disponibilité proche des 100% ou constuire une application affichant des données en temps réel ? C’est autant de questions que vous devez vous poser.

Quelle est la part du projet qui est réalisée nativement ?

Drupal dispose d’un coeur minimaliste qu’il est possible d’étendre avec ce que l’on appelle des modules. Ainsi, si votre besoin n’est pas natif, il existe surement dans un module. Avec le nombre de projets réalisés sous Drupal, il y a fort à parier que quelqu’un a déjà rencontré le même besoin et qu’il ait avec un peu de chance créé un module sur drupal.org.
Pour savoir si Drupal est fait pour vous, vous devez apprendre à le connaitre, découvrir ses forces et ses faiblesses. Arpenter la liste de modules afin de trouver ceux qui vous conviennent le mieux, inspecter le coeur pour savoir ce qu’il s’y cache.
Bien souvent un module réalise entre 60 et 80% de ce que vous souhaitez faire, ne négligez surtout pas la part manquante à réaliser. Ajouter un besoin supplémentaire à un module existant sans le hacker ou l’ endommager n’est pas toujours une mince affaire. Attention toutefois, certains modules nécessitent d’autres modules pour fonctionner et certains modules ne sont pas compatibles entre eux. N’hésitez pas à lire : [comment choisir un module Drupal en seulement 5 étapes]. De même que, si vous n’avez pas besoin de l’améliorer ou de le modifier, il y aura toujours une part de « Glue code », permettant de l’intégrer pleinement à votre site à estimer.

Avez-vous une idée de la part de sur-mesure à réaliser ?

Drupal est développé en PHP et est facilement extensible par le biais de modules. En utilisant les forces du langage on peut développer ce que l’on veut et ainsi le transformer en n’importe quoi. Pour la petite anecdote, il m’est arrivé par le passé de déconseiller l’utilisation de Drupal à un client. L’équipe technique a fait le choix de ne pas suivre mon conseil et a choisi d’adapter Drupal au besoin. Résultat, le développement du projet a été un fiasco complet, problème de performance, code spaghetti et retard de livraison pour finalement tout arrêter et repartir sur un framework comme je l’avais préconisé quelques mois avant. La leçon à retenir est que si la part des développements sur-mesure à faire est trop grande par rapport aux avantages de l’outil, il faut prendre conscience que ce n’est certainement pas le meilleur choix pour vous.

Vous devez donc comprendre et estimer ce qui relève du natif, ce qui peut être réalisé facilement grâce à un module et ce qui approche les limites de l’outil (limites de performances, de maintenabilités, d’architectures…).

Est-ce que votre équipe maitrise Drupal ou pas ?

Depuis longtemps maintenant, il est admis que la courbe d’apprentissage de Drupal (en comparaison avec d’autres CMS) est longue. Il faut compter entre 1 et 3 mois pour qu’un développeur s’y retrouve facilement entre ce qui est fourni par le coeur de Drupal et ce qu’il est possible de faire grâce aux modules contribs. Prenez en compte le niveau d’expérience de votre équipe. N’hésitez pas à faire appel à un architecte ou à un lead dev (nb, l’auteur est freelance) pour vous épauler dans le cas où votre équipe serait novice.

A noter qu’il n’y a pas seulement l’équipe technique à prendre dans l’équation, il est important que les chefs de projet et product owner connaissent aussi l’outil.

Quel est votre budget ?

Et oui, il faut parler argent quand on parle de projet Drupal. Même s’il n’y pas de coût de licence, vous aurez d’autres coût auxquels il faudra faire face. Côté infrastructure, Drupal est assez gourmand, il vous faudra donc un hébergement de qualité et bien dimensionné. Coté développeurs c’est comme partout, les bons s’arrachent à prix d’or et sont souvent occupés des mois à l’avance. De plus, il y a plus d’offre que de demande, ce qui fait qu’il n’est pas toujours simple de constituer une équipe de qualité.

Quel est la taille de votre projet ?

Il faut être honnête, Drupal est conçu pour faire des gros sites et pas pour de simples sites vitrines. La robustesse de l’outil nécessite beaucoup de choses, du temps, des moyens, des connaissances. Or, je trouve que le retour sur investissement réalisé sur des petits projets n’est pas à la hauteur de ce qui pourrait être fait avec un wordpress par exemple.

Conclusion

Il n’existe pas de formule miracle pour déterminer si Drupal est un bon choix ou non pour un projet, cela dépend de plusieurs facteurs. A vous de mesurer les avantages et inconvénients entre le planning, le budget, l’engouement technologique, la motivation de l’équipe et leur capacité à apprendre.

Par juliendubreuil
julien dubreuil
Depuis 2009 maintenant, je développe avec le CMS/CMF Drupal. J’étais à la recherche d’un framework capable de remplacer un projet et je n’ai jamais arrêté de m’en servir depuis ce moment.

6 conseils pour savoir si Drupal est fait pour votre futur projet

Drupal est un très bon outil, il est réputé, modulable et est utilisé par beaucoup d’entreprises et organisations. J’ai eu la chance de participer à beaucoup de projets ces 5 dernières années, et j’ai pu constater à quel point on pouvait en user et en abuser.
La réalisation d’un projet web est un subtil dosage entre les contraintes métiers et les contraintes de l’outil.
La flexibilité de Drupal conduit malheureusement parfois à vouloir trop l’adapter et à le tordre pour répondre au besoin tout en espérant que cela n’aura pas d’impact. Un outil reste un outil, c’est pourquoi dans ce post, j’essaie de vous donner quelques pistes afin que vous puissiez définir si oui ou non Drupal est un bon choix pour votre projet.

Quels sont les besoins métiers que vous devez réaliser ?

Avant de savoir si Drupal est fait pour vous, il est important de comprendre ce qui doit être fait. Trop souvent j’ai vu des entreprises se ruer sur le choix de la technologie avant d’avoir pleinement défini les problèmes à résoudre. Définissez ce que vous avez besoin de faire, ce que votre client veut, les problématiques métiers à résoudre et ce que les utilisateurs finaux attendent.

Le diable se cache dans les détails, ne vous contentez pas simplement d’une petit phrase expliquant ce qui doit être fait. Voici un exemple client que j’ai rencontré : « L’outil doit fournir un système de modération des contenus ». Rien de terrifiant en soi, néanmoins de la simple checkbox, au workflow complexe avec validation et rôle utilisateur, il existe des dizaines de solutions pour implémenter cela. Il est donc important que vous définissiez comment les choses doivent fonctionner et non pas simplement ce qu’elles doivent faire pour pouvoir évaluer si l’outil est adapté.

Est-ce que vous devez faire du E-commerce, Gérer des milliers de contenus, une disponibilité proche des 100% ou constuire une application affichant des données en temps réel ? C’est autant de questions que vous devez vous poser.

Quelle est la part du projet qui est réalisée nativement ?

Drupal dispose d’un coeur minimaliste qu’il est possible d’étendre avec ce que l’on appelle des modules. Ainsi, si votre besoin n’est pas natif, il existe surement dans un module. Avec le nombre de projets réalisés sous Drupal, il y a fort à parier que quelqu’un a déjà rencontré le même besoin et qu’il ait avec un peu de chance créé un module sur drupal.org.
Pour savoir si Drupal est fait pour vous, vous devez apprendre à le connaitre, découvrir ses forces et ses faiblesses. Arpenter la liste de modules afin de trouver ceux qui vous conviennent le mieux, inspecter le coeur pour savoir ce qu’il s’y cache.
Bien souvent un module réalise entre 60 et 80% de ce que vous souhaitez faire, ne négligez surtout pas la part manquante à réaliser. Ajouter un besoin supplémentaire à un module existant sans le hacker ou l’ endommager n’est pas toujours une mince affaire. Attention toutefois, certains modules nécessitent d’autres modules pour fonctionner et certains modules ne sont pas compatibles entre eux. N’hésitez pas à lire : [comment choisir un module Drupal en seulement 5 étapes]. De même que, si vous n’avez pas besoin de l’améliorer ou de le modifier, il y aura toujours une part de « Glue code », permettant de l’intégrer pleinement à votre site à estimer.

Avez-vous une idée de la part de sur-mesure à réaliser ?

Drupal est développé en PHP et est facilement extensible par le biais de modules. En utilisant les forces du langage on peut développer ce que l’on veut et ainsi le transformer en n’importe quoi. Pour la petite anecdote, il m’est arrivé par le passé de déconseiller l’utilisation de Drupal à un client. L’équipe technique a fait le choix de ne pas suivre mon conseil et a choisi d’adapter Drupal au besoin. Résultat, le développement du projet a été un fiasco complet, problème de performance, code spaghetti et retard de livraison pour finalement tout arrêter et repartir sur un framework comme je l’avais préconisé quelques mois avant. La leçon à retenir est que si la part des développements sur-mesure à faire est trop grande par rapport aux avantages de l’outil, il faut prendre conscience que ce n’est certainement pas le meilleur choix pour vous.

Vous devez donc comprendre et estimer ce qui relève du natif, ce qui peut être réalisé facilement grâce à un module et ce qui approche les limites de l’outil (limites de performances, de maintenabilités, d’architectures…).

Est-ce que votre équipe maitrise Drupal ou pas ?

Depuis longtemps maintenant, il est admis que la courbe d’apprentissage de Drupal (en comparaison avec d’autres CMS) est longue. Il faut compter entre 1 et 3 mois pour qu’un développeur s’y retrouve facilement entre ce qui est fourni par le coeur de Drupal et ce qu’il est possible de faire grâce aux modules contribs. Prenez en compte le niveau d’expérience de votre équipe. N’hésitez pas à faire appel à un architecte ou à un lead dev (nb, l’auteur est freelance) pour vous épauler dans le cas où votre équipe serait novice.

A noter qu’il n’y a pas seulement l’équipe technique à prendre dans l’équation, il est important que les chefs de projet et product owner connaissent aussi l’outil.

Quel est votre budget ?

Et oui, il faut parler argent quand on parle de projet Drupal. Même s’il n’y pas de coût de licence, vous aurez d’autres coût auxquels il faudra faire face. Côté infrastructure, Drupal est assez gourmand, il vous faudra donc un hébergement de qualité et bien dimensionné. Coté développeurs c’est comme partout, les bons s’arrachent à prix d’or et sont souvent occupés des mois à l’avance. De plus, il y a plus d’offre que de demande, ce qui fait qu’il n’est pas toujours simple de constituer une équipe de qualité.

Quel est la taille de votre projet ?

Il faut être honnête, Drupal est conçu pour faire des gros sites et pas pour de simples sites vitrines. La robustesse de l’outil nécessite beaucoup de choses, du temps, des moyens, des connaissances. Or, je trouve que le retour sur investissement réalisé sur des petits projets n’est pas à la hauteur de ce qui pourrait être fait avec un wordpress par exemple.

Conclusion

Il n’existe pas de formule miracle pour déterminer si Drupal est un bon choix ou non pour un projet, cela dépend de plusieurs facteurs. A vous de mesurer les avantages et inconvénients entre le planning, le budget, l’engouement technologique, la motivation de l’équipe et leur capacité à apprendre.

Pages